La deuxième et dernière journée des journées scientifiques de la technique de maintenance s’est déroulée le samedi 28 Mai 2016, à l’ISIPA Mushi où s’est ténue une conférence – débat.Pour l’occasion, trois experts ont été sur la tribune pour faire des exposés suivant des thématiques  spécifiques et riches en connaissances.

Le premier expert, invité à développer le thème : «  perspective de la révolution du satellite dans l’émergence des TIC en RDC », fut l’ADG de RENATELSAT, Monsieur Richard BISHINDA. Il commencera par présenter une étude sur les satellites, toutes les notions liées à ces dernières, les conditions de faisabilité menant à les lancer, les environnements dans lesquelles ils sont envoyés.  Les bénéfices et avantages que jouissent les nations disposants des satellites, car selon lui, ce gain est un motif de souveraineté national. L’ingénieur abordera le sujet du programme devant aboutir au lancement premier satellite congolais, qui a débuté par un protocole d’accord signé entre la RDC et la CHINE depuis 2011, jusqu’à ces jours les travaux sont en cours et le pays envisagerait être le troisième en Afrique après le Nigéria et l’Egypte à pouvoir lancer un satellite en orbite.

La deuxième intervention a été celle du Chef des Travaux Toussaint KAYAMBA ILEMBEJEKA sous le thème de « problématiques d’Elearning en Afrique ». Il exhortera l’opinion à exploiter d’avantage les techniques des nouveaux médias TIC pour éviter d’aggraver la fracture numérique en RDC. Vu la carence très remarquable d’enseignants dans notre pays, il y a lieu de recourir à l’enseignement à distance par l’exploitation des technologies de l’information et de la communication. Et cela à moindre frais, donc d’après le CT KAYAMBA, l’exploitation des TIC permettrait l’alphabétisation à distance, la formation à distance, la formation des personnes vivants avec handicape, la formation universitaire à distance, etc. Les structures nationales devraient intégrer le Elearning dans la politique de formation scientifique. Le Elearning renforce les compétences du fait qu’il permet à un apprenant de suivre le contenu d’un même enseignement tel que dispensé dans plusieurs universités et plusieurs fois. Il s’avère impératif de vulgariser l’utilité de la fibre optique à travers le pays, l’utilité des satellites, par des différentes applications des TIC mise au service de la population.

L’ingénieur Mike KONGOLO, Chef de service Network IBM et expert à l’ISIPA reviendra sous le thème : « l’internet à haut débit à l’ère de l’émergence de Elearning et du déploiement  de la 4G en RDC ».

D’après lui l’internet à haut débit permet l’application efficace du Elearning, cette dernière ne remplace pas l’enseignement traditionnelle, mais plus tôt le complète. Elle est une méthode d’enseignement numérique permettant le renforcement des compétences, et c’est le déploiement de la technologie 4G qui permet d’avoir l’internet à haut débit, rendant ainsi possible l’émergence de cet enseignement numérique. Elle permet de surmonter beaucoup de contraintes de diverses natures rencontrées dans l’enseignement traditionnel. Le haut débit disponible par la technologie 4G est nécessaire et améliore la vitesse de transfert des informations avec une grande résolution. La technologie 2G est accessible, mais les technologies 3G et 4G dans notre pays présentent des contraintes financières difficiles à surmonter  car le retour sur l’investissement semble non évident à l’heure actuelle dans notre environnement.

Le Chef des travaux  Dior MIZONZA, chef du département technique de maintenance reviendra à la charge pour des remerciements au Président Directeur Général, l’Ingénieur Martin EKANDA O. 

Remerciements également adressés à tous les membres de la section informatique, à tous les participants et intervenants à la 3eme édition des journées scientifiques de la maintenance.     

Autour du Directeur Général de l’ISIPA de prononcer le mot de fermeture de ces activités scientifiques.

Voulant rendre l’utile à l’agréable, un cocktail a été offert pour la circonstance, sous l’animation musicale de l’orchestre ISIPA MAKWANDUNGU, pendant que les invités, hôtes, autorités et étudiants visités les œuvres scientifiques exposées.

  

Newsletter

Souscrivrez à notre Newsleter et soyez informez de nos dernières nouvelles.

Contactez nous

Suivez nous

Nous sommes sur les réseaux-sociaux. Suivez nous & soyez connectés.